Cicatrices après une augmentation mammaire

Lors de l’examen d’une chirurgie d’augmentation mammaire, l’une des préoccupations les plus courantes chez les patientes est de savoir si l’intervention provoque ou non des cicatrices visibles. En effet, chaque chirurgie entraîne des cicatrices au fur et à mesure que la peau subit son processus de guérison. Cependant, avec le meilleur chirurgien plasticien à Paris, les cicatrices d’augmentation mammaire Paris peuvent être minimes et peuvent être facilement couvertes. Alors quelles sont les cicatrices pouvant résulter de la chirurgie d’augmentation mammaire ? et comment minimiser ces cicatrices ?

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

Cicatrice augmentation mammaire

Une cicatrice est un tissu fibreux rempli de collagène que le corps s’efforce pour remplacer par du nouveau collagène en même temps que l’ancien collagène se décompose. Elle se forme lorsque le corps tente de guérir après une blessure. Une incision d’une intervention chirurgicale est considérée comme une blessure, bien que contrôlée, de sorte qu’une cicatrice se développe sur le site où la coupure est faite. Les cicatrices répondent à une pression externe comme la tension. La tension concerne les forces qui tirent sur les bords des tissus qui tentent de guérir ensemble. Si la peau dans la zone de l’incision est sous tension, la cicatrice répond en devenant plus épaisse et plus dure dans un effort pour se cliver.

Techniques de pose de l’implant mammaire

Selon le type de chirurgie d’augmentation mammaire que vous subissez et la technique utilisée par le chirurgien, les cicatrices peuvent se trouver dans l’un des quatre zones. Les principaux points d’incision pour la chirurgie d’augmentation mammaire sont énumérés ci-dessous:

Inframammaire : la technique la plus courante et la plus simple, l’incision inframammaire est pratiquée à quelques centimètres sous le mamelon, laissant une cicatrice horizontale cachée dans le pli naturel du sein.

Périaréolaire : cette incision est faite au bord de l’aréole (la peau de couleur foncée autour du mamelon), généralement le long de la moitié inférieure. Son placement le long de l’aréole peut rendre la cicatrice difficile à repérer.

Transaxillaire : en plaçant l’incision dans l’aisselle, la cicatrice est presque complètement cachée de la vue.

Transumbilicale : une petite incision faite sur le bord supérieur intérieur du nombril signifie une petite cicatrice imperceptible. Cependant, cette approche est très rare et ne peut être utilisée qu’avec des implants salins.

Comment minimiser les cicatrices  après une opération mammaire ?

Il existe des mesures que les patientes d’augmentation mammaire à Paris peuvent prendre dans les mois suivant la chirurgie afin de minimiser les cicatrices. Ces mesures comprennent :

Garder les cicatrices à l’abri du soleil

Les rayons ultraviolets peuvent ralentir la guérison et favoriser l’hyperpigmentation, qui est l’assombrissement de la peau. La patiente doit envisager un écran solaire de SPF 30 ou plus qui contient du zinc ou du dioxyde de titane pour se protéger contre les rayons UVA et UVB.

Appliquer une crème éclaircissante

L’application de cette crème peut réduire la production de mélanine dans la peau ou stimuler l’exfoliation cutanée (excrétion des cellules cutanées). Ces deux effets peuvent rendre les cicatrices moins visibles.

Masser doucement le tissu cicatriciel

Cela peut augmenter le flux sanguin et la production de collagène. Le collagène est essentiel pour régénérer la peau et donner à la peau son élasticité. Des techniques de massage spécifiques peuvent aider le corps à produire une peau saine pour remplacer le tissu cicatriciel.

Appliquer des feuilles de silicone

Ces feuilles sont disponibles en vente libre et peuvent aider à réduire l’apparence des cicatrices d’augmentation mammaire. Elles sont généralement minces et autocollantes. Il faut appliquer la feuille et la porter au moins 12 heures par jour. Certaines feuilles de silicone peuvent être réutilisées pendant quelques jours. Les résultats varient d’un patient à l’autre, mais certains rapportent une réduction notable des cicatrices en un mois ou deux.

Prendre des vitamines

Certaines vitamines peuvent favoriser une bonne cicatrisation des cicatrices. La vitamine A renforce et fortifie la peau fragile autour de la cicatrice. Aussi, la vitamine E aide le corps à éliminer les débris et les toxines de la circulation sanguine et la vitamine C stimule la formation de collagène dans et autour de la cicatrice.

Planifier une consultation

Si vous êtes intéressé par l’augmentation mammaire, nous prendrons suffisamment de temps pour répondre à toutes vos préoccupations concernant chaque étape du processus. Cela comprend des conseils sur la façon de réduire les cicatrices d’augmentation mammaire au minimum absolu.

Parce que l’augmentation mammaire peut avoir un impact extrêmement positif sur votre apparence et votre perception de vous-même, nous vous fournirons les conseils nécessaires dont vous avez besoin pour assurer votre satisfaction quant aux résultats de l’intervention.

Contactez nous dés aujourd’hui pour planifier votre consultation avec l’un de nos chirurgiens ou demandez un devis gratuit pour connaitre le prix augmentation mammaire à Paris.

                                                                                                          Devis gratuit en ligne